Que faire avec un jeune oiseau "tombé du nid"?

Cette jeune chouette hulotte, observée le 11 avril dans une forêt de la ville de Zurich, est un jeune oiseau qui n'a pas encore pris son envol mais qui a déjà quitté son nid et dont les parents s'occupent encore. Parfois, les jeunes tombent au sol et y sont nourris par les parents jusqu'à ce qu'ils prennent leur envol. Donc: si on trouve des oisillons au sol, il ne faut pas les ramasser, mais les observer de loin.

Cette jeune chouette hulotte, observée le 11 avril dans une forêt de la ville de Zurich, est un jeune oiseau qui n'a pas encore pris son envol mais qui a quitté son nid et dont les parents s'occupent encore. Parfois, les jeunes tombent au sol et y sont nourris par les parents jusqu'à ce qu'ils prennent leur envol. Donc : si vous trouvez des jeunes oiseaux au sol, ne les ramassez pas, mais observez-les de loin.
Chaque année, pendant la saison de reproduction, les annonces de jeunes oiseaux apparemment sans défense qui sont tombés du nid s'accumulent. Il ne faut en aucun cas ramasser immédiatement ces animaux, mais les laisser sur place. En effet, car les jeunes de nombreuses espèces d'oiseaux quittent leur nid avant que leur plumage ne soit complètement formé.

Si vous n'êtes pas sûr de devoir intervenir, vous pouvez vous renseigner au préalable auprès d'un refuge spécialisé ou d'un centre de soins pour oiseaux reconnu. Si l'oisillon est fortement exposé, vous pouvez le placer en hauteur, par exemple sur une branche épaisse ou dans un buisson, vous éloigner et continuer à l'observer à distance.

La jeune chouette hulotte sur la photo sera probablement nourrie par ses parents pendant un certain temps jusqu'à ce qu'elle soit indépendante. La chouette hulotte est, avec le hibou moyen-duc, l'espèce de rapace nocturne la plus répandue en Europe centrale. Outre les forêts, les chouettes hulottes habitent également les parcs des grandes villes.