La plateforme d’annnonce Nos voisins sauvages Atlas des mammifères est transférée vers Nos voisins sauvages Suisse

27.10.2022, Bettina Erne
mammifères est transférée vers Nos voisins sauvages
De 2016 à 2020, la plateforme d'annonce Nos voisins sauvages Atlas des mammifères a permis de collecter des observations de mammifères pour le nouvel Atlas des mammifères de Suisse et du Liechtenstein. Après la parution du nouvel atlas des mammifères en 2021, la page du projet de la plateforme d'annonces Nos voisins sauvages Atlas des mammifères sera transférée à la plateforme générale Nos voisins sauvages Suisse à la fin de l'année 2022.

En collaboration avec la Société suisse de biologie de la faune SGW/SSBF, près de 14'000 observations ont été collectées au cours des quatre années du projet d'atlas, dont plus de 3'000 avec des photos. Les observations ont été transmises au Centre suisse de cartographie de la Faune CSCF. La plateforme d’annonce a ainsi pu apporter une contribution importante au nouvel atlas des mammifères grâce aux 1584 observateurs et observatrices actifs. Avec la parution du nouvel atlas des mammifères, le site Nos voisins sauvages Atlas des mammifères a rempli sa mission. En principe, rien ne change pour les personnes qui annoncent des espèces, elles peuvent continuer à télécharger des données et des photos sur la plateforme d'annonce en utilisant le même login.

S'inscrire pour recevoir des informations locales

Dans le profil de chaque observateur/observatrice, il est possible de sélectionner un projet spécifique. Cela permet de recevoir des nouvelles régionales, par exemple des appels pour des projets locaux de science citoyenne et des invitations à des excursions et la newsletter avec des indications sur les manifestations dans la région.

Dans le profil (en haut à droite), le projet standard peut être adapté, ce qui permet de recevoir des nouvelles de la région de ce projet spécifique, par exemple du projet Nos voisins sauvages Lausanne.
Retour sur le succès de la plateforme d’annonces pour le nouvel atlas des mammifères

Avec le début du projet pour le nouvel atlas des mammifères de Suisse et du Liechtenstein, les plateformes d’annonces säugetieratlas.wildenachbarn.ch (dès juin 2016) et atlas.nosvoisinssauvages.ch (dès janvier 2017) ont été lancées. Deux objectifs importants de ces plateformes étaient la collecte d'observations fortuites auprès de la population et sa sensibilisation aux thèmes des mammifères. Un pilier central du projet Citizen Science était les quatorze centres de compétences régionaux, musées d'histoire naturelle et zoos, répartis dans toute la Suisse, qui ont informé leurs visiteurs et visiteuses sur l'atlas et la plateforme d'annonce par des activités régionales.

Concours photo de l'atlas des mammifères « Observer la faune sauvage »

Les plateforme d'annonces ont été lancées par un concours de photos d'observations de mammifères. Le concours a connu un bon écho : en l'espace de sept mois, 141 personnes ont téléchargé plus de 500 photos sur la plateforme d'annonces.

Remise des prix à Lyss, de gauche à droite : Roland Graf (ZHAW, chef de projet Atlas des mammifères), Sibyll Bachmann (gagnante du prix du public), Dominik Konrad (gagnant du tirage au sort), Valentin Brügger, Swarowski Optik Suisse.
Marcassin dans le sous-bois
Dominik Konrad/wildenachbarn.ch
Lérot sur un tronc
Appels pour les écureuils, les lièvres, les marmottes et les loirs

En 2017 et 2018, quatre appels nationaux ont été lancés pour signaler les observations d'écureuils, de léporidés, de marmottes et de loirs, accompagnés de communiqués de presse et de relations publiques. Ces appels ont permis de recueillir des centaines de nouvelles observations et de nombreux médias ont présenté les appels et le projet de nouvel atlas des mammifères.

Lièvre variable signalé en juin 2016 près de Kandersteg dans l'Oberland bernois
Projet pilote « Montre-moi ta souris, chat ! »

Le projet pilote « Montre-moi ta souris, chat ! » a été réalisé dans les cantons de Berne et de Soleure sous la direction du Musée de la nature de Soleure. La population a été invitée à collecter les proies de ses chats de mai 2018 à mai 2019. Cette action a permis de réunir 573 cadavres de petits mammifères. 186 autres animaux provenaient du matériel congelé du Musée de la nature de Soleure et du Musée d'histoire naturelle de Berne. Au total, 759 animaux ont été examinés, qui ont pu être attribués à 23 espèces. Pour certaines espèces, telles que la musaraigne aquatique ou le campagnol agreste, ces données ont permis de combler des lacunes dans les cartes de distribution.

Projet national de science citoyenne « Hérisson, y es-tu ? »

En 2018, le projet national de sciences citoyennes « Hérisson, y es-tu ? » a été mis sur pied. La population a été invitée à signaler ses observations de hérissons et à participer au recensement des hérissons en utilisant des tunnels à traces. 1560 tunnels à traces ont été mis en place avec plus de 170 volontaires dans 156 carrés de recensement de 1 km2 chacun, répartis dans toute la Suisse. Les tunnels ont été contrôlés durant 5 jours d'affilée. Des traces de hérissons ont été trouvées dans 73 des 144 carrés kilométriques recensés. Les résul-tats montrent que les hérissons sont encore présents dans de nombreuses régions de Suisse, certaines des lacunes d'anciennes cartes de répartition ont ainsi pu être comblées. Le projet a également montré que les hérissons sont plus nombreux dans les zones habitées que dans les zones rurales.

Traces d'un hérisson provenant d'un tunnel à traces
Des lacunes inquiétantes dans la répartition du hérisson en milieu urbain

A l'intérieur des zones d'habitation, il est cependant apparu dans de nombreuses villes et villages que les populations de hérissons présentaient des lacunes de distribution à petite échelle, ce qui indique un possible déclin et devrait être clarifié davantage.

Lien vers les résultats de Nos voisins sauvages, projet hérissons.

 

Le nouvel atlas des mammifères de Suisse et du Liechtenstein

Actuellement, 99 espèces de mammifères vivent à l'état sauvage en Suisse et au Liechtenstein. L'Atlas des mammifères de Suisse et du Liechtenstein présente ces espèces de manière scientifique et dans un langage accessible à tout public. Les portraits d'espèces comprennent des textes portant sur leur biologie, leur distribution, leurs habitats, ainsi que leur conservation et leur gestion. Des cartes de distribution, de nombreuses photos attractives et des diagrammes informatifs illustrent ces thèmes. Pas moins de 15 chapitres « sous la loupe » présentent des aspects particuliers à certaines espèces. Il s'agit entre autres de la réintroduction d'espèces éteintes ou la gestion des grands carnivores.

Outre des spécialistes, de nombreux amateurs ont contribué à cet Atlas, notamment par le biais de projets de science participative. L'ouvrage est également paru en allemand et en italien et peut être commandé sur le site de Haupt Verlag